Pourquoi les écoles en mouvement?

Une école participant au programme en mouvement reconnaît les avantages de l'activité physique et fait en sorte qu'elle soit une priorité visible dans la vie quotidienne de la communauté scolaire. Elle s'engage à atteindre l'objectif de 30 minutes d'activité physique par jour pour tous les élèves. Cet objectif est réalisé au moyen d'une combinaison d'éducation physique, de pauses d'activité physique, de programmes d'activité physique, d'activités sportives internes et d'activités spéciales.

Au cours des dernières années, de nombreuses recherches ont démontré l'importance de l'activité physique pour les enfants et les jeunes :

« Plus de la moitié des enfants et des jeunes [canadiens] de 5 à 17 ans ne font pas suffisamment d'activité physique pour obtenir une croissance et un développement optimaux. » (Institut canadien de la recherche sur la condition physique et le mode de vie, 1999)

« La génération Nintendo » - Il y a eu une augmentation des taux d'obésité et des comportements sédentaires (Tremblay, 2000). « La prévalence de l'obésité chez les enfants a plus que doublé [de 1981 à 1996] passant de 5 % à 13,5 % chez les garçons et à 11,8 % chez les filles. » (Tremblay et Willms, 2000)

Les résultats d'un certain nombre d'études indiquent que :
- « de 26 à 41 % des enfants obèses à l'âge préscolaire sont devenus obèses à l'âge adulte »;
- « de 42 à 63 % des enfants obèses à l'âge scolaire sont devenus obèses à l'âge adulte » (Baranowski et autres, 2000).

Il est important d'éduquer les enfants à propos des bienfaits de l'activité physique sur une base régulière, de les inciter et de les motiver à en faire, car les habitudes qu'on leur inculque à l'enfance sont susceptibles d'être conservées à l'âge adulte (Freedson, 1992). L'école est aux enfants ce que les lieux de travail sont aux adultes : ils y passent la majorité de leurs journées. Ainsi, «les écoles constituent les milieux les plus prometteurs sur le plan de l'impact sur la santé publique, car on peut y rejoindre presque tous les enfants » (Sallis et autres, 1992). Et contrairement à certaines organisations sportives, « l'école est le seul endroit où tous les enfants, indépendamment de leurs habiletés athlétiques, ont l'occasion de participer à des sports » (Bar-Or, 1987).

Le milieu scolaire offre une multitude d'occasions aux enfants de prendre part à des activités physiques :
- cours d'éducation physique
- intégration dans d'autres matières (marche dans le cadre de voyages de science)
- activités sportives internes
- récréations
- heure du dîner
- jeux libres avant et après l'école (cours d'école)
- rencontres d'athlétisme entre les écoles